dimanche 21 avril 2019 ,
En direct :
LES FILMS D'HORREUR SONT EN VOGUE CETTE ANNÉE>>Du 30 mai au 5 juin 2019, je développe durable ! >>LE STREAMING 2.0>>
<
>

L’Evénementiel un métier aux mille facettes

Elodie est une chef de projet événementiel mais aussi une graphiste de formation. Elle a créé son entreprise en 2009.  Depuis elle exerce en free-lance sous le régime de l’entreprise indépendante (EI). Elle travaille essentiellement en France mais peut aussi se déplacer en Europe, comme en Suisse ou en Espagne. Elodie revient ainsi sur son parcours avec de nombreux conseils pour réussir dans ce milieu professionnel.

 

En quoi consiste exactement votre métier ?

Le rôle de chef de projet événementiel est d’imaginer, puis d’organiser une manifestation de bout en bout. Selon un cahier des charges défini avec le client, il faut d’abord trouver LE concept original pour marquer les esprits. Il faut aussi que cette proposition soit compatible avec son budget.

 

Pouvez-vous revenir sur votre parcours professionnel ?

J’ai fait des études en communication graphique.

Il y a 9 ans j’ai eu la chance d’être formée au sein d’une agence d’événementielle au métier de chef de projet événementiel. D’abord sur des tout petits projets puis des événements de plus en plus gros. Cela a été une belle chance !

 

Existe-t-il une journée type dans votre métier ?

Toutes les journées sont différentes, voici plutôt le déroulé d’un événement.

- Etudier le cahier de charges et le contrat signé avec le client

- Sélectionner et piloter les prestataires pour la réalisation de l'événement (traiteur, hôtesses, animateurs, orateurs, …)

- Suivre les approvisionnements et la logistique

- Planifier les tâches pour la bonne exécution du contrat (réalisation d’un Qui Fait Quoi)

- Contrôler les préparations et le bon déroulement de l'événement

- Gérer le retour d'expérience de la satisfaction client (questionnaire de satisfaction)

- Assurer le paiement des prestataires et la gestion de la facturation

 

Comment travaillez-vous ?

Je suis missionnée par des agences d’événementiel. Je peux intervenir soit en renfort auprès d’une équipe déjà constituée soit en autonomie sur un projet.

En général, je travaille seule sur toute la partie amont du projet et j’aime ça car je suis plus concentrée. C’est une habitude que j’ai prise depuis le début de mon activité. Cependant, lors des événements (le jour J), nous sommes très souvent en équipe, ce qui est agréable également afin d’échanger et de partager ensemble nos atouts.

Toute la partie amont du projet est réalisée dans un bureau normalement mais pas que ! Comme il y a beaucoup de déplacements il faut pouvoir travailler aussi bien dans le TGV que le couloir d’une salle d’attente. Il y a aussi des réunions avec les clients pour parler de l’avancement du projet. Il faut souvent faire des repérages de lieux pour être sûr qu’ils soient adaptés à l’événement.

 

Aimez-vous votre métier et pourquoi ?

Oui je l’adore ! Je suis plutôt hyperactive et j’ai toujours besoin d’être en mouvement, de travailler sous pression. J’aime aussi la rigueur du métier. J’adore voir que mes clients sont heureux grâce à mon travail.

 

Si une personne devait vous remplacer une journée, quelles compétences devrait-elle avoir impérativement ?

Elle devrait impérativement avoir du sang-froid, de la patience et une très bonne résistance au stress.

Son originalité est un atout indispensable pour marquer les esprits et satisfaire les clients. Enfin, elle doit avoir de bonnes qualités relationnelles et surtout être irréprochable en orthographe.

Je pense que la réactivité, la débrouillardise ainsi que la rigueur et le sens du détail sont importants.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre métier ?

C'est un métier actif, rempli de responsabilités, qui donne à terme une certaine satisfaction personnelle. Il permet aussi de connaître et voir des lieux inaccessibles en tant que particulier.

En contrepartie, c'est quand même une bonne dose de stress. Les horaires de travail sont parfois durs (commencement de la journée au petit matin pour finir après la soirée des clients… au petit matin également). Il y a aussi souvent des déplacements.

 

Connaissez-vous des sources d’informations pour découvrir votre métier ?

Pour moi, la meilleure manière de connaître un métier est de faire des stages au sein d’agence événementiel ou chez l’annonceur. Il est important de se rendre compte par soi-même si le métier plait, ou pas.

 

Charlotte S. , étudiante SUP’DE COM en Bachelor 

Par SUP'DE COM
le 14/01/2019

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire