mercredi 12 décembre 2018 ,
En direct :
Twitter, le terrain de jeu des Community Manager>>Jeune autoentrepreneur : les 5 erreurs à éviter>>« On est prêt » : Quand les influenceurs s’engagent pour la planète>>
La Communication, la fonction la plus dynamique en France !
<
>

La Communication, la fonction la plus dynamique en France !

Oui, vous avez bien lu ! Et ce n’est pas The Gazette qui le dit, mais une étude de RégionsJob. La communication devrait être le secteur d’activité le plus porteur en 2017 en termes d’emplois. Selon cette source, les emplois y ont progressé de 64% en un an ! Des données que confirme le 1er Baromètre des métiers du Marketing et de la Communication publié tout récemment par l’Observatoire COM MEDIA.

En réalité, cette bonne nouvelle n’est pas une surprise. Elle ne fait que confirmer les tendances à la progression des offres d’emplois de cadres de la communication, progression comprise au cours des deux dernières années entre 15 et 20% (source APEC). Elle va aussi dans le sens des résultats du Baromètre des Métiers de la Communication de SUP’DE COM publié en juin dernier par la Revue Stratégies.

Le Baromètre COM MEDIA inventorie, dans le secteur de la communication proprement dit, 40 000 entreprises qui représentent un chiffre d’affaires annuel de plus de 35 milliards d’€, répartis en 4 « macro-secteurs ».  Un chiffre d’affaires réalisé à 43% par l’Industrie et à 25% par les agences.

Mais surtout, un secteur qui devrait créer 17 513 embauches en 2017, soit une progression moyenne de l’ordre d’un peu plus de 11%. Le Baromètre fournit des précisions intéressantes sur le rôle de chacun de ces 4 macro-secteurs en matière d’emplois :

Macro-secteurs

Nombre d’emplois

Embauches prévues en 2017

Les agences

66 666 emplois

7105 embauches

Les médias

10 576 emplois

1070 embauches

Evénementiel/foires/salons

11 531 emplois

1860 embauches

L’Industrie

68 391 emplois

7478 embauches

 

157 164 emplois

17 513 embauches

Le Baromètre donne également des indications intéressantes sur certains métiers. On compte par exemple 14 446 Chefs de pub, 14 479 media planeurs, 5124 Community managers, 9403 consultants E-réputation, et déjà 4 555 data analysts.

Alors oui, il y a bien de l’emploi dans le secteur de la communication ! Vous voilà rassuré ? … mais nous sentons poindre une question : « Quel salaire puis-je espérer ? ». Bonne question ! Mais une réponse aux multiples facettes… parce que, vous vous en doutez, tout va dépendre de l’expérience (nous allons nous intéresser au débutant), du secteur d’activité, et aussi de la région (les variations régionales peuvent aller jusqu’à 20%). Les sources peuvent également aboutir à des résultats sensiblement différents. Nous en retiendrons deux : RégionsJob et PageGroup.

Les salaires d’un débutant selon RégionsJob :

 

Salaires annuel pour un

débutant en K€

Graphiste

25 à 28

Chef de projet digital

26 à 35

Chargé de communication

25 à 33

Responsable communication/marketing

30 à 35

Directeur de la communication

50 à 60

Chargé des relations Publics

50 à 60

 

Les salaires d’un débutant selon PageGroup

 

Salaire annuel pour un débutant en K€

Webmaster

26 à 30

Directeur artistique

25 à 30

Social Media Manager

26 à 30

Chef de projet web

30 à 35

SEM/SEO/SEA Manager

32 à 35

CRM Manager

32 à 35

Chargé de relations presse

24 à 28

Chargé événementiel

24 à 34

Concluons sur deux bonnes nouvelles révélées par  le 4ème Baromètre des Métiers de la Communication de SUP’DE COM : 57% des embauches en 2015/16 ont été faites en CDI et 89% des employeurs considèrent que les périodes en alternance constituent bel et bien une première expérience professionnelle !

Tout le confirme, la Com’ est décidément un secteur dynamique et plein de promesses…

 
Sources :
Baromètre des Métiers du Marketing et de la Communication de l’Observatoire COM MEDIA
Etude RegionsJob
Baromètre des Métiers de la Communication SUP’DE COM
Etude PageGroup

Par SUP'DE COM
le 17/02/2017

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire