mercredi 21 août 2019 ,
En direct :
Thomas Pesquet, une marque créée par l’ESA ?>>10 outils pour booster sa productivité >>La communication politique aujourd’hui>>
<
>

Respire, le déodorant à succès des réseaux sociaux

Qui aurait pu croire que le succès d’un simple déodorant pouvait se faire sur les réseaux sociaux ? Zoom sur l’histoire et le lancement de la marque Respire créée par Justine Hutteau, jeune entrepreneuse passionnée de course à pied.

 

Un storytelling sain, naturel et efficace

L’aventure de Justine Hutteau, fondatrice de la marque Respire, débute il y a près d’un an lorsqu’on lui découvre une tumeur bénigne au niveau de la poitrine. Les médecins lui expliquent alors qu’une des causes potentielles de cette tumeur pourraient être un produit d'hygiène qu’elle utilise au quotidien : le déodorant. C’est à ce moment précis que Justine commence à chercher des alternatives plus naturelles pour prendre soin de son corps. Elle se tourne alors vers des déodorants plus sains, mais malheureusement aucun de ceux qu’elle teste ne s’avèrent réellement efficace. Il ne lui restait alors plus qu’une seule chose à faire : créer son propre déodorant sain, naturel et surtout efficace.

 

Quoi de mieux alors que d’utiliser sa propre histoire pour construire le marketing et la communication de son futur produit ? On retrouve alors Justine face caméra dans une vidéo, publiée sur Linkedin, où elle nous raconte son histoire et les premiers tests effectués sur ce tout nouveau déodorant, en collaboration avec un professionnel de la santé. Elle annonce également le lancement d’une campagne de crowdfunding, qui elle l'espère lui permettra de récolter suffisamment de fonds pour lancer le début de la production. Cela fut un grand succès, puisqu’en seulement un mois plus de 21 000 déodorants ont été pré-commandés. Par la suite, une série d’autres vidéos ont été publiées pour permettre aux internautes de suivre l’aventure étape par étape, elles ont comptabilisés de nombreux partages et plus de 2 millions de vues sur les réseaux sociaux.  

 

Un produit co-construit avec la communauté

L’intérêt autour de ce produit n’a cessé de grandir au fil des mois, et sa communauté également, notamment sur Instagram où le compte de la marque recense aujourd’hui plus de 15 000 abonnés. Et c’est en grande partie grâce à cette communauté que le produit a vu le jour. Dans un premier temps grâce à la campagne de crowdfunding et dans un second temps grâce à sa co-construction avec les internautes. Certains d’entre eux ont pu rejoindre le Respire Club et participer à différents ateliers ayant pour but de choisir le packaging du produit, ses matériaux, sa forme et ses couleurs. Ils ont également eu la possibilité de donner leur avis sur le produit, sa composition etc. Cette démarche a sans aucun doute contribué au succès de la marque. Le soutien de plusieurs personnalités et influenceurs tels que Laure Manaudou, Guillaume Gibault ou encore Pascal Martinot a également été un allié de taille.   


 

Une distribution exclusive chez Monoprix

Depuis seulement quelques semaines la commercialisation des déodorants a pu être lancée et pas seulement en ligne puisqu’on peut également les retrouver dans les rayons de l’enseigne Monoprix. Et bien entendue Justine en a profité pour annoncer cette nouvelle directement en vidéo :

 

Qui est Justine Hutteau, fondatrice de la marque Respire ?

Justine Hutteau est une jeune entrepreneur fraîchement diplômée d’HEC Montréal. C’est en choisissant son sujet de thèse “Pourquoi les gens courent et se motivent en partageant leurs performances sur les réseaux sociaux ?” il y a un peu plus de 2 ans, que son aventure a réellement débuté. Afin de s’immerger complètement dans cette analyse, elle a décidé de se mettre elle-même à courir et à créer ses réseaux sociaux pour partager ses performances. Sa communauté n’a cessé d’augmenter, jusqu’à atteindre près de 30 000 abonnés. Son sujet de thèse a alors évolué, et elle s’est concentrée sur son expérience de coureuse et de micro-influenceuse. Elle s’est alors découvert une réelle passion pour la course à pied et à enchaîner les défis les plus extrêmes tels que le Half Marathon des Sables. C’est notamment lors de cette course qu’elle a pu tester le prototype de son déodorant, qu’elle a commencé à confectionner dès la fin de ses études après la découverte de sa tumeur bénigne. Son aventure entrepreneuriale avec Respire se poursuit et n’est pas prête de se terminer...


Laura Dies, étudiante SUP’DE COM en Mastère professionnel manager de la communication

Par SUP'DE COM
le 07/06/2019

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire