jeudi 17 octobre 2019 ,
En direct :
Thomas Pesquet, une marque créée par l’ESA ?>>10 outils pour booster sa productivité >>La communication politique aujourd’hui>>
<
>

L’évolution du célèbre service de chauffeur UBER

Une nouveauté bien pensée

L’idée est née dans un évènement connu du monde entier : LeWeb en 2008. Cette année-là, Garett Camp eu l’idée de lancer Uber.  Au début l’utilisateur devait envoyer un texto afin de recevoir son chauffeur privé. Aujourd’hui Uber est une application mobile afin de pouvoir réserver une course quelques minutes avant. L’application est très simple à utiliser, dans un premier temps s’affiche une carte avec l’ensemble des voitures localisables en temps réel puis afin de réserver un chauffeur il ne reste plus qu’à choisir le type de véhicule : Uber X, Berline, Van ou moto, la voiture reçoit ensuite un SMS avec la géolocalisation du client qui sera informé de sa venue par un appel du chauffeur. L’entreprise voit le jour officiellement en 2009 aux Etats-Unis puis en décembre 2011, l’idée s’exporte pour la première fois en dehors des Etats-Unis et ce sera à Paris.

Un service irréprochable

En plus de créer un service avancé de « taxi », Uber voit plus loin en proposant un grand nombre de services non présents dans un taxi classique. En effet, dans chaque véhicule, vous trouverez une bouteille d’eau (et parfois même des sucreries), vous pourrez mettre votre musique et les chauffeurs sont tout le temps sympas. Mais pourquoi tous ces avantages alors que vous payez moins cher qu’un taxi ordinaire ? Afin de contrôler la qualité du service qu’ils proposent, Uber utilise ses clients comme « inspecteurs ». Après la course, l’application vous demande de noter le chauffeur. Si le chauffeur obtient plusieurs mauvaises notes, il sera mis en garde. C’est pour cela que la grande majorité des véhicules sont irréprochables et proposent des services de qualité. Une technique bien pensée.

 

Un jeu de communication

Uber a tardé pour sa première campagne de communication car c’est seulement après 4 ans d’existence dans l’hexagone qu’Uber lance sa campagne par de l’affichage, annonce presse, bannière digitale et via le hashtag #UberEtMoi sur les réseaux sociaux. La campagne comporte deux cibles : les conducteurs et les passagers. Des jeux de mots reprenant le nom Uber sont mis en scène dans 16 situations différentes. Une multitude de situations qui est due à la large gamme de services que propose la marque : un service H24 - 7j/7, un temps d’attente inférieur à 5 min, le partage de la course à plusieurs etc..  Uber souhaite que le public puisse s’identifier dans au moins une des situations décrites. Plus besoin d’expliquer les principes de son offre puisque la marque et déjà rentrée dans le langage courant, avec le terme « uberisation ». De quoi concentrer son message sur les bénéfices apportés à 1,5 million de clients en France pour 10 000 chauffeurs dans ce qui semble être sa première campagne de pub dans le monde.

 

Remi Bourdoncle, étudiant SUP’DE COM en Bachelor 1ère année

Par SUP'DE COM
le 31/05/2017

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire